Qui sommes nous ?

Les Origines

Gaïago, PME Bretonne est née du fruit de la rencontre de quatre passionnés d’Agriculture.

De gauche à droite :

Gilles Lurette : est un expert du marketing agricole. Il est l’homme du faire-savoir et le garant de l’accès aux solutions de l’Entreprise par le plus grand nombre.

Yves Bigot : fils d’un maraicher de la baie du Mont St Michel, Yves est homme de terrain. Depuis bientôt 30 ans, il vit au quotidien les évolutions du monde agricole, partage les préoccupations des agriculteurs et les accompagne dans la recherche de solutions efficaces.

Francis Bucaille : agriculteur, chercheur et grand voyageur, Francis a parcouru les cinq continents pour réaliser des centaines de diagnostics de sol. Des périples agronomiques qui l’amènent à identifier des solutions nouvelles et à consacrer des heures de recherche dans son laboratoire pour comprendre, analyser et développer. Et surtout, trente années de recherche appliquée « grandeur nature » sur son exploitation, aux sols très hétérogènes, située au cœur du Nivernais.

Samuel Marquet : issu d’une lignée d’agriculteurs, sa formation d’ingénieur en agriculture a conduit Samuel à occuper des postes commerciaux puis stratégiques de direction et de développement. En veille constante et active sur l’évolution de la société, des marchés, des attentes des consommateurs, Samuel donne à l’entreprise Gaïago son statut d’Entreprise innovante.

Des cultures, des parcours et caractères différents dont la complémentarité crée l’alchimie bénéfique au décloisonnement de la pensée et nécessaire à la recherche et au développement de l’Entreprise.

A l’origine du nom de Gaiago : la déesse Gaïa. Dans la mythologie grecque, Gaïa est la déesse primordiale identifiée à la terre-mère, la terre nourricière. L’ajout du suffixe « go » est laissé à l’appréciation de chacun. D’aucuns y verront l’élan du « Allons-y !» d’autres celui d’un impératif qui oblige à rechercher de nouveaux modèles respectueux des hommes et de la nature.

Nos Partenaires

Les contributions

Gaïago a fait le choix de proposer des solutions naturelles et concentrées à pulvériser. Une décision qui pèse un poids non négligeable sur l’empreinte carbone de l’Entreprise (stockage, transport…) et par ricochet sur celle des agriculteurs.

Par le développement de solutions qui améliorent la vie et la santé des sols, Gaïago se revendique comme une entreprise dédiée à la productivité des exploitations, c’est à dire développer quantitativement, qualitativement et de manière rentable la production agricole tout en améliorant le sol véritable patrimoine d’une ferme. Une contribution positive à la nécessité d’une agriculture motrice pour la protection et le développement durable de notre planète. Un engagement synonyme de sérénité, dignité et de revenus pour les agriculteurs.

L’universalité

Parce que le modèle agricole unique n’existe pas Gaïago s’attache à rendre ses solutions accessibles et adaptées à tous. La grande majorité des produits commercialisés est utilisable en agriculture biologique. Aujourd’hui, les produits Gaïago sont utilisés avec succès pour produire en quantité et en qualité, des céréales, des cultures industrielles ou fourragères, des légumes, des fruits, du vin…

Hors de nos frontières

L’ouverture à l’international est inscrite dans les gènes de Gaïago, les produits intègrent dès leur création des approches innovantes inspirées de nombreux échanges avec des spécialistes du sol et des plantes basés aux quatre coins de la planète. Le caractère universel et innovant des produits, leur forme concentrée réduisant les coûts d’acheminement sont des atouts majeurs qui ont permis très rapidement d’étendre les programmes agronomiques aux agriculteurs des pays limitrophes, confrontés aux mêmes problématiques de sols que leurs homologues français.

Aujourd’hui, les produits Gaïago sont distribués dans les principaux pays d’Europe, en Afrique du Nord et au Canada. Au-delà des enjeux commerciaux, l’internationalisation de Gaïago conforte l’efficacité des produits dans des conditions pédoclimatiques très diverses, voire extrêmes comme sous le soleil marocain. C’est aussi l’occasion d’élargir le champ d’investigation et d’actions des programmes agronomiques, pour exemple la réduction de résidus de produits phytosanitaires dans les moûts de raisins en Italie du Nord ou la limitation des effets négatifs des sécheresses estivales dans les pays d’Europe de l’Est. Le programme pomme de terre est suivi et approuvé par des agriculteurs localisés dans 5 pays différents, une preuve supplémentaire de l’universalité des solutions Gaïago.

France - St Rémy du Plain Siège social

Belgique

Programmes Grandes Cultures et Industrielles. Augmentation des rendements, amélioration de la qualité et réduction des intrants chimiques.

Italie

Programme vigne. Réduction du nombre de passages de traitements chimiques. Réduction de l’effet des traitements chimiques sur la fermentation des moûts. Limitation des résidus de pesticides dans le vin.

Portugal

Programmes cultures maraîchères principalement sous serre). Lutte contre la dégradation de la qualité physique et sanitaire des sols (forte pression nématodes).  Meilleure dégradation des résidus de cultures, amélioration de la qualité et du rendement.

République Tchèque

Programmes vigne, grandes cultures et arboriculture. Enracinement, vigueur et état sanitaire des cultures en réponse à d’importants stress hydriques et des attaques fongiques fortes.

Pologne

Programme grandes cultures et cultures industrielles. Réduction de l’impact des stress climatiques sur la qualité et le rendement des récoltes.

Pays-Bas

Programme grandes cultures et cultures industrielles. Alternatives aux contingentements en azote et phosphore dans les zones d’élevage.

Allemagne

Programme grandes cultures et industrielles. Alternatives naturelles.

Bulgarie

Programme en maraichage et grandes cultures en collaboration avec des acteurs agronomiques des filières Agriculture Biologique nationale.

Maroc

Programmes cultures maraîchères et grandes cultures principalement destinées à l’exportation vers l’Europe. Amélioration des qualités physique et sanitaire des sols. Augmentation des rendements et de la qualité.

Canada

Programmes grandes cultures (blé, orge, canola…). Amélioration des qualités physique et sanitaire des sols, nutrition racinaire. Augmentation du rendement et de la qualité des récoltes.

VOUS AVEZ UNE QUESTION ? NOUS SOMMES LÀ POUR Y RÉPONDRE !